Le Papillon

 

 Le Petit Papillon,

Toi qui es tout timide ;

Les autres, tes amis,

Qui s’amusent et qui rient,

Te laissent abandonné,

Et, tu ne cherches à le nier.

 

Alors, tu essaies de changer,

Pour les persuader de t’accepter,

Mais, maintenant, le soir,

Tu as les idées noires,

Dans ton nid,

Tu perds tes esprits.

 

Tu n’as personne à qui te confier,

Alors, tu vas te réfugier,

Chez les abeilles qui te conseillent

Chez le chat qui te dit fais-ci fais-ça,

Chez les poissons, tu es dans un cocon,

Chez les libellules, tu te sens dans ta bulle.

 

J’adore écouter cette histoire,

Qu’on me lit le soir,

Pour fermer mes paupières,

Comme hier et avant-hier.

 

 

Poème écrit par ma fille (11 ans) - mars 2019

Concours de poèmes au Collège

 

Envolée des Sens... précise que ces thérapies ne se substituent, en aucune manière, à la médecine traditionnelle et aux traitements allopathiques.